ETUDES...

Voici ma page "Etudes" : vous trouverez quelques morceaux que je décompose en montrant divers aspects succeptibles de comprende le fonctionnement de la musique ou encore de vous permettre de composer en ayant des schémas en tête. Les exemples pris ici sont exclusivement réservés à l'apprentissage, je ne suis en aucun cas responsable de ce que vous en ferez

Titres Niveaux Commentaires
Quelques conseils pour la composition 1/5 Gardez cela bien en tête pour y arriver
K.622 mov.2 Adagio 'Clarinet Concert de Mozart 3/5 Comment la mélodie est construite par rapport aux accords
La List de Schindler de John Williams 2/5 Je montre le morceau avec accords simple puis comment John l'a harmonisé avec sa touche personnelle !
Etude pour Cordes en Si mineure 4/5 Voici un petit passage de 5 mesures que je vous explique dans les moindre détails


Mes conseils pour bien composer !

1. Privilégiez l'émotion à la technique, il est parfois préférable d'avoir une belle mélodie soutenue par un arrangement simple ! Composer toujours d'abord avec un petit thème au piano avant de vous lançez dans l'orchestation.

2. Ayez une philosophie solide quant à la Musique ! Est-elle là comme un fond sonore de super-marché ou au premier plan ? Qu'est ce que l'écoute attentive, comment donner une âme à la musique ? Essayez d'avoir en tête l'histoire de la musique dans le domaine qui vous intéresses.

3. La musique est régie par des lois comme le corps : l'homéostasie ou l'idée d'équilibre. Un morceau qui reste trop aigu du début jusqu'a la fin finira par lasser l'auditeur, il en va de même pour les morceaux qui reste trop dans les basses. Trouvez un équilibre !

4. Ecoutez ce que font les autres, surtout en matière de musique de film. Les moeurs ne sont pas les mêmes aux USA qu'en France. La France préfère la musique dite intimiste alors que les Etats-Unis aiment les grosses machines d'orchestrations. Soyez au courant des divers styles musicaux, même classique car tous vient de là ! Prenez une partition que vous aimez et décortiquez à votre manière pour assimiler ce qui vous a enchanté dans le morceau.

5. Le compositeur n'est pas un inventeur, il modifie et innove simplement. Cela ne vient pas comme ça par coup de génie mais plutôt par le travail. John Williams a beaucoup empreinté de la musique de Berstein ou de Bartok, il les a transformé à ça manière mais la basse est audible. il faut trouver son propre style malgrès cela, je condamne le plagia pur !

6. Ayez un avis extérieur ! Votre maman pourra trouver votre boulot extraordinaire mais peut être pas les boîtes de production. Soyez ouvert à la critique dès lors qu'elle est construite, le "c'est nul" n'est pas une critique. Reconnaissez vos points forts mais également vos points faibles et corrigez-les donc remettez-vous toujours en cause. La plupart des compositeurs pas connu pensent qu'ils sont les meilleurs et que leurs morceaux intéresserons tout le monde ! Or si l'on reste dans sa bulle, peut être que l'on fera de super morceau mais que pour soit. Il faut donc faire des concessions avec soi-même et acceptez l'avis du public, si cela n'interesse pas, demandez-vous pourquoi et ne dites jamais " je suis incompris !" Ah ça non, il faut juste parler la même langue c'est tout.

7. Il existe 3 types de compositeurs : soit tu as fait des études dans un concervatoire et là tu es bien partie pour que les portes s'ouvrent, soit tu es le fils de.. ou tu connais du monde dans le métier, ou enfin tu n'as pas fait d'études et personne te connaite dans le mileu. La 3ème catégorie sont les plus nombreux, peut de gens réussisent (1 sur 3000), je fais partie de cette catégorie qui implique tous les autodidactes. Il n'y a pas de secret, il faut travailler, travailler et encore travailler. Le talent n'est que la 1ère phase qui nous pousse à continuer, après survient le dur labeur. Il faut prouvez son talent, mais la France préfère des mecs barder de diplôme. Je connais des personnes qui on fait des concervatoires et qui ne sont pas à la hauteur d'une personne qui a appris tout seule. Il faut prouver son talent, c'est dur d'y arriver mais il faut passer par là.

8. Donnez vie aux instruments ! Dans la MAO, il faut s'approcher le plus possible de la réalité et utiliser tout le potentiel de l'instrument. un flutiste ne pourra jamais tenir une longue note d'une minute, donc il faut aérer. Au lieu d'utiliser par exemple les 1ers violons avec qu'un seul paramètre (les non-vibratos comme ici) :

Si ce message s'affiche, c'est que vous devez télécharger "flash player" pour lire les musiques sur mon site...
*

Je peux utiliser tout le potentiel de l'instrument avec ses vibratos, sustains, trémolo, pizzicato, Forte piano, legato, lyrical, staccatos, marcatos, martels, détachés, colegno, fortzendo, sourdine etc... pour donner du corps :

Si ce message s'affiche, c'est que vous devez télécharger "flash player" pour lire les musiques sur mon site...
*

* Solo de 1ers violons dans la Boîte à Musique


Le concerto pour Clarinette de Mozart, c'est un bijoux comme presque toutes ces oeuvres. Nous allons aborder la partie de la mélodie. Toutes les mélodies ne sont pas fait au hasard et c'est cela que je vous faire comprendre !

Pour ceux qui ne connaisse pas le morceau voici l'extrait de 8 mesures :

Si ce message s'affiche, c'est que vous devez télécharger "flash player" pour lire les musiques sur mon site...

(télécharger le midi si vous voulez, ici)

rappel : un accord est constitué de plusieurs notes. Par exemple un accord de Do est constitué de la note Do, la note Mi et la note Sol. La note Do c'est la tonique, qui porte le même nom que l'accord, le Mi c'est la tierce ( si on compte, do - ré - mi ça fait 3 donc tierce) et le Sol c'est la quinte (do -ré - mi - fa - sol - ça fait 5). Quand on joue la note sol sur l'accord de do, on créé une tension, il faut vite redescendre sur la note do pour apaiser la tension : c'est la melodie !

Sur la ligne mélodique j'ai mis sois T (tonique) 3 (tierce) 5 (quinte) 6(sixte) etc... le plus important c'est les T - 3 - 5 les autres sont des appogiatures

Bien on remarque que le morceau est presque constitué que de tonique, tierce et quinte et tou cela on fonction des accords (que j'ai écrit et séparé par des barres grises). La mélodie c'est la portée du dessus et j'ai fait un arrangement succin au piano pour reprendre les cordes. Mozart commence sa mélodie avec une quinte (en vert) de l'accord Ré : il créé déja une tension qui se repose au tiers de la mesure 2. Je vous laisse faire le cheminement mais sachez qu'une mélodie qui se termine se fini toujours sur une tonique (dans le système tonal bien sur) pour qu'il n'y est plus de tension sinon on sent que le morceau n'est pas fini. Je conseil de vous procurez les lessons de Jean-François Zygel qui donne les clefs d'une écoute musicale et la compréhension facile de l' univers musical (merci à toi d'avoir fait cette collection de DVD !)

D = ré

A7 = la septième

Bm = si mineur

E = mi etc...


Voila un beau film, mais également une musique des plus réussit du XXème siècle. Je ne vais pas rentrer dans les détails, je veux simplement que vous écoutez attentivement les différentes séquences pour comprendre la subtilité

Voici le moceau au piano, la version original :

Si ce message s'affiche, c'est que vous devez télécharger "flash player" pour lire les musiques sur mon site...

Très bien, maintenant je vais dégager les accords en accords posés :

Le morceau dans la simplicité (accord majeur ou mieur)

Si ce message s'affiche, c'est que vous devez télécharger "flash player" pour lire les musiques sur mon site...

Ca sonne pas terrible non ? Si John Willams avait laissé tel quel le morceau, je vous assure qu'il n'aurait pas fait grand succès. Mais pourquoi il semble si unique ce morceau ? C'est en partie avec la pertinance des accords et la douce mélodie jouée par Itzhac Perlman, l'un des plus grand violonniste de notre temps

Voici le morceau, toujours avec les accords posés mais en version original :

Si ce message s'affiche, c'est que vous devez télécharger "flash player" pour lire les musiques sur mon site...

Vous ressentez la différence, la finesse dans les accords qui met en valeur la mélodie et rend le morceau moins lourd et plus sensible. Pour info on appel cela des substitutions d'accords, c'est à dire que l'on change un accord pour un autre. Il a également enrichie l'accord, c'est à dire que l'accord de Mi bémol en mesure 9 dans la version simple est remplacé par un Mi bémol majeur septième, on rajoute une note donc on enrichie

Voila


Etudes pour Cordes

Si ce message s'affiche, c'est que vous devez télécharger "flash player" pour lire les musiques sur mon site...

L'important est de finir sur le même accord ! Les basses sont souvent sur la fondamentale de l'accord pour plus de clareté et pour soutenir mieux la mélodie (sauf à la mesure 3 ou le F# et le G# pour revenir sur le B comme une monté). Pour achever le morceau je descend à l'octave les basses. Les violoncelles et les contres-basses jouent le même ligne à l'octave. Les 2èmes violons et les altos sont là que pour soutenir l'harmonie et laisser la place à la mélodie des 1èrs violons. J'ai laisser volontairement la mélodie des 1er violons sur une quinte pour un sentiment inachevé !

Le mixage est important, il faut se faire l'oreille pour arriver à un bon mixage et connaître les outils que l'on a. Par exemple voici le même morceau avec trop de reverb, cela diminue l'attaque de la mélodie et l'on entend de gros pâtés :

Si ce message s'affiche, c'est que vous devez télécharger "flash player" pour lire les musiques sur mon site...

Ou alors le morceau est trop dans les aigus (par rapport à l'equalizer) ce qui fait ressortir les instruments aigus c'est à dire les violons :

Si ce message s'affiche, c'est que vous devez télécharger "flash player" pour lire les musiques sur mon site...

Ou trop grave bien que les Américains aiment cela ! (ressort les contres-basses) :

Si ce message s'affiche, c'est que vous devez télécharger "flash player" pour lire les musiques sur mon site...

Ou trop dans le médium, ce qui fait ressortir les altos :

Si ce message s'affiche, c'est que vous devez télécharger "flash player" pour lire les musiques sur mon site...

Après c'est le goût de chacun, mais c'est vrai que la tendance c'est de grosses basses dans les films (cf pirates des caraibes)